Comment devenir un éducateur sportif ?

par Pauline

L’éducateur sportif est un amoureux des activités physiques. Cependant, il ne suffit pas d’aimer le sport et d’en pratiquer un certain nombre pour s’autoproclamer animateur sportif. Ce dernier participe la plupart du temps au partage d’expérience et de technique avec ses apprenants. Dès lors, il doit posséder un certain nombre de compétences et une expertise pointue afin de dispenser des cours de qualités à ses clients. Découvrez dans cet article les aptitudes nécessaires à détenir pour devenir un éducateur sportif certifié.

Quelles sont les missions de l’éducateur sportif ?

L’éducateur sportif est avant tout un amoureux du sport. Son travail se rapproche le plus du domaine de l’enseignement. En effet, il a pour rôle d’enseigner la pratique d’une activité sportive à un auditoire très varié. Cet apprentissage est réalisé dans un but de découverte, de loisirs ou de compétition.

Plus précisément, il :

  • Dirige des séances d’encadrement et d’enseignement relatives à sa discipline ;
  • Organise des cours ludiques et formateurs en fonction de son public ;
  • Accompagne et conseille ses apprenants de manière régulière et personnelle ;
  • Contrôle les différentes tâches liées aux équipements et à la gestion de ses exercices sportifs.

Mais, quels sont les sports dispensés par l’éducateur sportif ? En principe, l’animateur sportif est un professionnel expérimenté qui enseigne une ou de nombreuses disciplines. En effet, ce dernier peut faire office à la fois de professeur de danse, de ski, de football, de surf, d’équitation, de handball, de basket, etc. En raison des compétences requises pour l’exercice d’une telle profession, il est important pour ce dernier de suivre une formation d’éducateur sportif.

En bien de circonstances, l’éducateur sportif est amené à enseigner ou entraîner des enfants, des adultes, des personnes avec une mobilité réduite (physique, social ou psychologique). Par conséquent, il prépare et dispense ses cours en fonction de l’âge et des aptitudes de son public.

Pour faire plus court, l’objectif d’un éducateur sportif est d’amener ses apprenants à se surpasser et atteindre le but qu’ils se sont fixé. On comprend donc que la fonction d’animateur sportif s’inscrit dans une dynamique collective avec ses élèves.

Comment obtenir le statut d’éducateur sportif ?

Pour faire de sa passion son travail, l’aspirant au métier d’éducateur sportif doit être détenteur d’un certain nombre de diplômes. Le certificat par excellence à détenir pour pratiquer cette fonction est le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport).

Sur ce site, vous avez un aperçu de la compétence à détenir pour exercer son métier de rêve. Cette attestation vient remplacer le BEES 1er degré (Brevet d’État d’éducateur sportif). Toutefois, soulignons que le candidat aspirant à ce titre doit prouver une certaine expérience dans le monde de l’animation sportive avant d’accéder à ces formations.

D’autres formations sur le marché permettent également aux candidats à ce poste d’obtenir sans difficulté cette qualification. Premièrement, vous avez le DEJEPS (Diplôme d’État de la jeunesse et de l’Éducation Populaire et du sport). Il est généralement accessible après un Bac + 2.

Avec un Bac + 3, les aspirants peuvent aussi passer le diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DESJEPS) afin d’exercer en toute légalité leur passion pour le sport. La licence STAPS (Sciences et Technologies des Activités Physiques et Sportives) permet également de se préparer au métier d’éducateur sportif.

Quelles sont les qualités à posséder pour devenir un éducateur sportif ?

Pour devenir un animateur sportif, il faut avant toute chose être un passionné du sport. L’amour de son travail est une condition essentielle au succès de vos cours et de la qualité de l’accompagnement de vos apprenants.

Outre cette prédisposition, il faut être un professionnel qui maîtrise pleinement sa discipline sportive. Plus précisément, il faut avoir une connaissance pointue des pratiques utiles et interdites dans son domaine afin d’offrir un encadrement efficace à son public.

Un excellent éducateur sportif se doit d’être un professionnel pédagogue, responsable, organisé, dynamique et motivant. Toutes ces qualités lui permettront de fournir à ses élèves des cours adaptés à leurs besoins tout en prenant en compte leur sécurité.

Qualités encore plus importantes, un animateur sportif doit faire preuve de patience, avoir une parfaite maîtrise du corps humain et posséder une bonne culture générale.

Quelle est la situation professionnelle d’un éducateur sportif ?

Le métier d’éducateur sportif est très recherché. Ce dernier est couramment sollicité par les clubs de sports, les foyers de vacances, les associations ou les centres de réinsertions, les maisons de retraite et l’armée. Néanmoins, il faut noter que cet emploi est soumis à des contrats très précaires.

Dès lors, il n’est pas rare de voir un éducateur sportif travaillé conjointement pour de nombreux centres. De plus, il peut exercer son amour pour le sport en tant que salarié, indépendant ou membre d’une société publique.

En vérité, la fonction d’éducateur sportif demande un investissement physique important. Pour cette raison, il est vivement recommandé à un certain moment d’opter pour une reconversion. En fonction de son expérience, ce dernier peut notamment se tourner vers un titre de directeur de club sportif ou de mentor de futurs animateurs sportifs.

La rémunération d’un éducateur sportif dépendra de son domaine d’activité, de son diplôme et de son employeur. En débutant, son salaire est très proche du SMIC. Avec un peu d’expérience, la grille salariale de ce dernier peut osciller entre 1700 et 2800 euros bruts par mois.

En définitive, pour devenir un éducateur sportif, il faut être détenteur de quelques diplômes obligatoires. Aussi, il est indispensable d’avoir des qualités très précises pour assurer le succès de ses cours.

Related Articles