Idée rénovation : faut-il opter pour une façade en fausse pierre ?

par Pauline

Vous avez acheté votre terrain habitable, félicitations ! Maintenant, il vous reste à penser à votre maison en elle-même. C’est une étape aussi exaltante qu’éprouvante. Parmi les nombreux choix à faire, il y a celui des façades intérieures et extérieures. Et la question la plus courante est : est-ce une bonne idée d’opter pour une façade en imitation pierre ?

C’est précisément à cette question que nous tâchons de répondre dans cet article.

Mais avant, faisons un petit rappel des différents éléments constitutifs d’une maison !

Le toit

Structure primaire

  • Pignon – Partie triangulaire d’un mur où les pentes de toit se rejoignent et atteignent un sommet,
  • Faîte – Le sommet d’un toit à pignon s’étendant horizontalement où deux côtés inclinés se rejoignent,
  • Arêtier – Jonction du toit en pente descendante où les côtés en pente se rejoignent. Cela se produit sur les toits en pente avec des plans inclinés qui se rejoignent le long de leurs côtés, comme les bords d’une pyramide,
  • Râteau – Le râteau est le bord extérieur incliné de l’extrémité d’un toit à pignon qui va du faîte à l’avant-toit,
  • Bord d’égouttement – Bord d’une bande de métal qui s’étend au-delà du toit et qui dirige l’eau vers l’extérieur et empêche l’eau de se recroqueviller sur les bardeaux,
  • Fascia – Panneau horizontal décoratif et protecteur couvrant la zone des chevrons sous le bord du toit. Elle maintient souvent les gouttières,
  • Avant-toit – Zone en surplomb du toit qui s’étend au-delà de la maison pour éloigner l’eau de pluie de la partie inférieure de la maison,
  • Soffite – Couverture de la partie inférieure de l’avant-toit, souvent ventilée,
  • Boîte d’extrémité – Le capuchon d’extrémité pour terminer le soffite et le fascia du mur pignon.

Aérations de toit

Les toits ont besoin d’une ventilation pour évacuer la chaleur du grenier, qui peut devenir surchauffée si elle ne peut pas s’échapper. Ces ventilations contribuent également à normaliser la température des combles par temps froid, ce qui empêche la condensation et les dégâts causés par l’humidité. La ventilation des toits contribue à améliorer l’efficacité énergétique et la durée de vie de la maison. Il existe de nombreux types d’évents de toit, de formes et de tailles différentes.

  • Évent de pignon – Un évent situé dans la zone du pignon du mur,
  • Évent de toit – Ce type d’évent est situé sur le toit lui-même,
  • Évent de faîte – Cet évent est placé le long du faîte du toit, qui est le sommet du toit qui s’étend horizontalement. Cet évent se trouve au point le plus élevé du toit, ce qui est utile car la chaleur monte et s’échappe de manière passive. Vous pouvez également voir un type d’évent similaire appelé évent de croupe, qui s’étend le long de la croupe du toit.

Système de gouttières

  • Gouttières – Elles recueillent l’eau qui s’égoutte du toit et l’emportent loin de la maison,
  • Gouttière – Tuyau descendant pour diriger l’eau vers le bas et la faire sortir des gouttières.

Comment sont construits les murs ?

Les côtés

Bords et fins

  • Frise – Panneau de garniture en haut du mur fini sous le bord du toit,
  • Poteau d’angle – Garniture d’angle extérieure destinée à sceller le bardage et les bords du mur,
  • Fondation – La base structurelle sur laquelle repose la maison, normalement en béton.

Portes et fenêtres

  • Garniture – Panneau décoratif autour des bords des fenêtres et des portes,
  • En-tête – Grandes planches et moulures décoratives de garniture au-dessus des fenêtres et des portes,
  • Grille – Fine garniture intérieure de fenêtre qui divise visuellement le verre. Certaines sont strictement décoratives et d’autres présentent des avantages en termes de structure et de stabilité. Elles sont disponibles dans de nombreux motifs différents,
  • Les grilles sont normalement rectangulaires. Les grilles font souvent référence à des motifs plus élaborés. Les termes « grille » et « gril » sont interchangeables,
  • Tablier – Grandes planches et moulures décoratives sous les fenêtres.

Domaines de spécialité

  • Lucarne – Zone de mur supplémentaire qui s’étend à partir du plan du toit et qui contient souvent une fenêtre,
  • Cheminée – Grande zone de ventilation protectrice pour la fumée provenant normalement d’une cheminée,
  • Porche – Une extension ouverte à l’avant autour de l’entrée de la maison, normalement couverte,
  • Colonne – Poteaux verticaux qui soutiennent les extensions du toit, souvent recouverts d’éléments décoratifs,
  • Balustrade – Clôture ou barrière avec de petits poteaux, des rails, souvent autour d’une partie ouverte de la maison comme une terrasse ou un porche.

Façade en aspect pierre : un coût très intéressant

La première et la plus importante variable pour beaucoup est « L’ARGENT » ! Quel produit conviendra le mieux au budget ? L’idée reçue la plus répandue en matière de budget est sans doute que les panneaux muraux en fausse pierre étant des fausses pierres, ils doivent être moins chers – mais faites quelques recherches et vous verrez que c’est bien le cas. Malheureusement, les fabricants de façades en vraie pierre investissent un grand budget pour donner l’impression inverse, mais il n’en est point. Une entreprise comme Sitzia Décoration propose des rénovations en aspect pierre extrêmement accessibles aux particuliers.

Tandis que le prix détermine souvent la préférence entre les panneaux en pierre naturelle et les façades en fausse pierre, c’est bel et bien l’imitation pierre qui remporte cette bataille. Il existe d’autres différences très coûteuses qu’il convient de prendre en considération. Alors que la pierre naturelle à 100 % provient directement de la terre, il convient souvent de déplacer ces pierres depuis une zone géographique éloignée. Ainsi, poser une façade en fausse pierre est dans la plupart des cas plus écologique.

Façade en pierre naturelle : plus durable que l’imitation

Du point de vue de la durabilité, il convient de noter des comparaisons supplémentaires entre les panneaux muraux en pierre naturelle et en fausse pierre. La lumière du soleil et l’exposition aux UV peuvent avoir un effet néfaste sur les pigments de couleur fins de la fausse pierre, alors que la couleur de la pierre naturelle durera toute la vie. De même, les changements de température et l’exposition aux éléments (soleil, vent, pluie, neige) peuvent entraîner l’érosion et parfois le gauchissement des fausses pierres à base de plastique, alors que la pierre naturelle est déjà vieille de millions d’années et peut résister sans faille à des conditions climatiques extrêmes, y compris les piscines. Une garantie de 10 ou 15 ans offerte par un fabricant de panneaux de fausses pierres peut sembler longue aujourd’hui, mais ce n’est même pas un clin d’œil comparé à la durée de vie de la pierre naturelle.

La raison la plus courante pour laquelle la pierre naturelle continue à se vendre mieux que la fausse pierre année après année est qu’elle reste tout simplement un produit de qualité supérieure. Au-delà des aspects environnementaux à prendre en compte lors de l’utilisation d’un produit manufacturé comme les panneaux en fausse pierre, les produits en pierre naturelle et en fausse pierre permettent d’exploiter le budget à peu près au même prix. Ainsi, malgré les progrès réalisés ces dernières années dans le domaine des produits fabriqués par l’homme, les produits en pierre naturelle restent le « roi de la montagne » de cette industrie.

Related Articles

Leave a Comment