E-commerce : 6 conseils pour se lancer et réussir

par Pauline

Avec internet, les commerçants peuvent maintenant accéder à de nouvelles opportunités d’affaires. Il est possible de vendre une diversité de produits à des milliers de personnes, en possédant une boutique en ligne. Aucune limitation géographique n’existe, car les produits peuvent être vendus aux quatre coins du monde. Créer sa boutique e-commerce n’a jamais été aussi facile puisque les outils pour le faire sont maintenant à la portée de tous. Cependant, comment faire pour se lancer et réussir ?

1.      Bien choisir sa solution e-commerce

Pour réussir dans le commerce en ligne, il faut surtout bien débuter. Le choix de la solution la plus adaptée à votre projet est donc de la plus haute importance. Vous n’aurez certainement que l’embarras du choix, entre les plateformes gratuites et payantes. Le choix doit surtout se faire en tenant compte de certains critères comme :

  • Vos compétences ;
  • Vos besoins ;
  • Votre budget.

Vous pourrez en plus vous simplifier la tâche, en utilisant les sites de comparatifs disponibles sur internet. Ils vous permettront de trouver ce dont vous avez besoin plus rapidement.

2.      Veiller sur la logistique

Internet a permis une rapidité des échanges, ce qui fait que vos futurs clients n’auront pas la patience d’attendre. Peu importe la taille de votre entreprise, il est impossible de vous lancer sans penser à la  logistique e commerce. Une bonne préparation est donc un préalable qui requiert toute l’attention possible. Même en commençant depuis votre appartement, vous devrez penser à des circuits de distribution.

N’oubliez pas que vos clients veulent recevoir leurs commandes dans les plus brefs délais. Votre entreprise bénéficiera ainsi d’une réputation fiable, mais surtout sérieuse. Cela impactera immédiatement vos ventes, qui seront alors plus importantes avec le temps.

3.      Bien s’entourer

Il est certainement gratifiant de vouloir se lancer seul dans le e-commerce, et de s’y faire une place. Pourtant, cette erreur pourrait bien porter préjudice à votre entreprise. C’est de plus en plus difficile aujourd’hui de piloter sa boutique en ligne depuis un garage avec du stock. Rien qu’en France, le nombre de sites e-commerce actifs dépasse largement les 100 000. Pour se démarquer, il faudra donc posséder de solides compétences dans des domaines variés.

Comme vous pouvez déjà l’imaginer, il est difficilement possible pour une seule personne de toutes les détenir. Vous aurez donc besoin de vous entourer d’une équipe, composée de personnes ayant des compétences complémentaires aux vôtres. Vous pourrez aussi choisir un prestataire qualifié, et pouvant proposer des compétences dans des secteurs utiles à votre projet :

  • Design ;
  • Référencement ;
  • Web marketing ;
  • Etc. 

Il est également possible de choisir de nombreux prestataires distincts, même si cela implique plus de gestion de votre part. Quoi qu’il en soit, cette option est toujours préférable au fait de travailler seul.

4.      Travailler sur le concept et le design

Concernant ce point, de nombreuses sous-tâches doivent être réalisées pour bien positionner votre boutique en ligne. Il faut au préalable qu’elle réponde à un besoin, au risque de ne pas enregistrer de clients. Vous pourrez vous focaliser sur une niche, mais évitez celles qui n’ont aucun intérêt. Vérifiez que le nombre de consommateurs est conséquent, au risque de ne pas avoir une activité rentable.

En ce qui concerne le design, assurez-vous que votre site e-commerce soit beau, simple et adapté aux objectifs. C’est de cette manière que l’expérience utilisateur sera bonne, et que les visiteurs pourront être séduits. Lorsque le marché que vous visez est déjà bien saturé, la créativité devra être de mise pour se démarquer. Sans elle, il vous sera bien difficile de vous imposer. Passez donc toute la partie des transactions au peigne fin, afin d’éviter les abandons de panier.

La page d’accueil de votre site e-commerce doit être accueillante, et bien soignée. N’oubliez pas que c’est la première chose que voient les visiteurs. Lorsqu’elle ne les accroche pas, il est très facile pour eux d’aller ailleurs. Mettez donc tout en œuvre pour leur donner envie de rester, et parcourir d’autres pages.

5.      Sortir du lot

Le marché du commerce en ligne continue sans cesse d’évoluer, et se diversifier. Les clients sont parfaitement conscients que les vendeurs sont prêts à d’énormes choses, juste pour les satisfaire. Ainsi, ils ne souhaitent plus simplement faire leurs courses en ligne. Cela va plus loin, car les achats sont faits avec le cœur et même l’âme. Lorsque la surprise n’est pas au rendez-vous, vous risquez probablement de ne pas avoir de clients.

Il faut donc connaitre les attentes de votre cible, et vous démarquer de la concurrence. Idéalement, votre business doit être fidèle aux dernières tendances du marché. Ne vous contentez pas d’exister dans votre secteur. Allez plus loin, et soyez le meilleur de cette niche.

6.      Inspirer confiance

C’est bien de se démarquer, d’avoir une boutique du commun et des produits qui séduisent. Cependant, cela ne suffit pas pour réussir dans le commerce en ligne.  Vous devez aller plus loin, et inspirer confiance à vos clients. La confiance des clients n’est pas acquise en e-commerce, et vous devez la gagner. Vous n’y parviendrez qu’en restant joignable, et en gardant le contact. Mettez en avant vos coordonnées sur votre page d’accueil, et toutes les autres de votre boutique.

Il s’agit principalement :

  • De votre numéro de téléphone français et non surtaxé ;
  • Les horaires d’ouverture ;
  • L’adresse postale ;
  • Une adresse mail ou un formulaire de contact.

Vous pourriez aussi penser à équiper votre boutique en ligne d’un chatbot. Vos potentiels clients auront ainsi une assistance permanente. Ensuite, vos clients doivent pouvoir s’exprimer librement. Il faudra alors passer par le canal de dispositifs d’avis clients certifiés. Mettez en valeur et en avant les avis de vos clients, en leur attribuant une note. Affichez tous les avis produits, sans cacher tous ceux qui vous sont moins valorisants.

Related Articles

Leave a Comment