Comment chauffer une piscine pour pas cher

par Pauline

Rien de tel qu’un dispositif de chauffage pour profiter pleinement de sa piscine. Cet investissement se révèle intéressant puisqu’il n’est pas toujours utile de se ruiner pour profiter d’une eau plus chaude. Il existe en effet quelques astuces qui permettent de chauffer une piscine de manière économique.

Chauffer une piscine à l’aide d’une bâche à bulle

  1. La bâche à bulle, ou bâche solaire, est un équipement indispensable pour toutes piscines installées en extérieur. Cet accessoire de piscine présente de nombreux avantages. Elle est économique, facile à installer et permet d’augmenter la température de l’eau de quelques degrés grâce aux rayons du soleil.
  2. La bâche à bulles tient son nom de la présence de bulles d’air sur l’une de ces faces. Lors de la pose, les bulles doivent être mises en contact avec l’eau. Un effet ventouse la maintient en place et empêche le vent de la soulever.
  3. Lorsqu’il fait beau, la bâche solaire emmagasine la chaleur ce qui permet de réchauffer la piscine. Lorsque la température se rafraîchit, notamment durant la nuit, elle retient la chaleur qui a été accumulée tout au long de la journée.
  4. La bâche à bulles contribue également à limiter le phénomène d’évaporation, en emprisonnant les molécules d’eau lorsqu’elles passent à l’état gazeux. De plus, cet accessoire de piscine facilite l’entretien du bassin, en empêchant l’accumulation de débris et de polluant dans l’eau.

Chauffer une piscine avec un chauffage solaire

Le chauffage solaire est un accessoire de chauffage qui a l’avantage d’être facile à installer, économique et écologique. En effet, cette variété de dispositif de chauffage exploite l’énergie solaire, qui est une énergie abondante, renouvelable et gratuite. De plus, ces appareils ne rejettent aucune substance polluante dans l’atmosphère. Cependant, son rendement est dépendant du niveau d’ensoleillement de la région.

Comme tout dispositif de chauffage, un chauffage solaire s’installe entre la filtration et la buse de refoulement. Une dérivation est installée sur le circuit hydraulique afin qu’une partie de l’eau filtrée circule dans des tuyaux chauffés par le soleil. Durant cette course, l’eau absorbe de la chaleur avant d’être refoulée dans la piscine.

Il existe différents systèmes de chauffage solaire dont le tapis solaire, le dôme solaire et le panneau solaire.

Tapis solaire

Le tapis solaire, ou moquette solaire, se présente sous la forme d’un tapis souple qui s’installe sur une surface plane. Elle peut notamment être posée sur un toit ou sur le sol. Ce dispositif utilise des tuyaux noirs en polypropylène en guise de capteur solaire.

Le tapis solaire a l’avantage d’être peu onéreux et d’être simple à monter. Cependant, son utilisation se limite aux piscines de petites dimensions.

Le dôme solaire

Le dôme solaire se compose d’un dôme en polycarbonate transparent dans lequel se trouve un tuyau noir en polypropylène enroulé sur lui-même. Cette configuration permet de créer un effet de serre, ce qui améliore le rendement de ce dispositif de chauffage solaire.

Le dôme solaire est utilisé pour le chauffage de petites piscines, dont le volume est d’environ 15 m3. Ce dispositif peut augmenter la température de l’eau de 3 à 5 °C, à condition d’être installé dans un lieu bien ensoleillé. De plus, cet accessoire ne demande aucun entretien particulier, si ce n’est un nettoyage lorsqu’il est encrassé.

Le panneau thermique solaire

Le panneau thermique solaire possède une apparence semblable aux panneaux photovoltaïques. Toutefois, au lieu de produire de l’électricité, il capte les rayons solaires afin de les convertir en chaleur.

Le principe de fonctionnement du panneau thermique solaire est similaire à celui du tapis solaire. Toutefois, ce dernier étant rigide, il est possible de l’incliner et de l’orienter afin d’optimiser les apports des rayons du soleil.

Chauffer une piscine avec un appareil à usage économique

Bien qu’économiques à l’achat et à l’usage, les réchauffeurs solaires nécessitent un niveau important d’ensoleillement. Dans le cas contraire, il est possible d’utiliser d’autres variétés d’équipement de chauffage pour chauffer une piscine.

Le réchauffeur de piscine

Le réchauffeur électrique se présente sous la forme d’un tube dans lequel se trouve une résistance électrique. Cet appareil s’installe dans le local technique en s’insérant dans le circuit de filtration de la piscine. Une fois filtrée, l’eau entre en contact avec les résistances chauffantes afin de gagner en température avant d’être refoulée dans le bassin.

Le réchauffeur de piscine est un équipement de chauffage peu onéreux à l’achat. De plus, ce dispositif se révèle facile à installer. Il occupe un tout petit espace dans le local technique et n’a besoin que d’un raccordement électrique.

Il faut toutefois savoir que le réchauffeur électrique n’est pas adapté aux grands bassins, et son utilisation doit rester ponctuelle. En effet, cet appareil se révèle être gourmand en énergie. Néanmoins, lorsqu’il est bien dimensionné, le réchauffeur de piscine permet d’atteindre rapidement la température souhaitée.

La pompe à chaleur de piscine

Il est vrai que la pompe à chaleur coûte cher à l’achat. Cependant ce système de chauffage est l’un des plus efficaces, mais également l’un des plus économique et écologique à l’usage. En effet, cet appareil de chauffage ne produit pas directement de la chaleur, mais fonctionne par aérothermie. Cela signifie qu’elle puise l’énergie calorifique présente dans l’atmosphère afin de chauffer une piscine.

Le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur électrique lui confère un rendement très important. Ce système produit le plus souvent 5 fois plus d’énergie calorifique qu’elle ne consomme d’électricité. Bien que ce dispositif chauffe lentement une piscine, il se révèle compatible avec tous les bassins, qu’il s’agisse de petites piscines hors-sols ou grands bassins creusés.

Échangeur thermique

L’échangeur thermique est un appareil qui permet de chauffer une piscine grâce au système de chauffage de la maison. Ce dispositif possède l’avantage d’être économique à l’achat et permet de faire monter rapidement la température de l’eau.

L’échangeur thermique s’installe dans le local technique. Il se raccorde au circuit d’eau à l’aide d’un by-pass qui permet de contrôler le débit d’eau qui circule dans le dispositif de chauffage. Cet appareil est également économique à l’usage, à condition d’être relié à une pompe à chaleur ou à un système de chauffage solaire.

Source : https://www.marchedelapiscine.com

Related Articles

Leave a Comment